À PROPOS

La mission de la Démarche Prendre soin de notre monde vise la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et à la qualité de vie des citoyens des villes québécoises.

Réponses aux questions les plus fréquentes

 

Pour avoir réponses aux questions les plus fréquentes sur la Démarche, consultez la foire aux questions de la Démarche Prendre soin de notre monde.

La démarche Prendre soin de notre monde, c’est quoi ?

C’est une démarche qui invite les acteurs, de tous les milieux, à travailler ensemble pour créer des environnements municipaux favorables à la santé et à la qualité de vie.  La prémisse de la démarche propose de partir de la logique municipale, des compétences, pouvoirs et dossiers municipaux pour y intégrer la préoccupation des environnements favorables à la santé et à la qualité de vie.

La démarche Prendre soin de notre monde est ainsi une invitation à travailler ensemble en facilitant les collaborations entre les acteurs municipaux, gouvernementaux et non gouvernementaux.  Elle se concrétise à travers :

  1. des stratégies de sensibilisation et de mobilisation des acteurs de tous les milieux au palier local, régional et national ;
  2. des stratégies de mise en réseau, d’évaluation et de partage de connaissances dans une perspective d’amélioration continue des pratiques ;
  3. des actions communes réalisées autour des projets et des priorités du milieu municipal. Le tout, en respectant les missions respectives et les ressources disponibles de chacun.

Pour parvenir à créer ou maintenir des environnements municipaux favorables à la santé et à la qualité de vie, la démarche Prendre soin de notre monde repose sur quatre principes incontournables:

  • associer les acteurs municipaux à la réflexion et à l’action dès le début du travail, quel qu’il soit;
  • adopter une approche centrée sur les intérêts et les besoins exprimés par les municipalités et les MRC;
  • travailler à partir des projets des municipalités, ainsi que sur les approches, leviers, outils et programmes existants;
  • optimiser la contribution des partenaires en favorisant la concertation, la cohésion et la cohérence.

Pourquoi une telle démarche ?

  • Pour sensibiliser et mobiliser les acteurs municipaux à l’importance d’agir en faveur de la qualité de vie des citoyens, et ce à l’intérieur même de leurs compétences, pouvoirs et dossiers municipaux.
  • Pour soutenir les municipalités dans leur travail quotidien. Puisque nous reconnaissons l’importance de leur rôle et l’impact direct qu’ils ont sur la santé et la qualité de vie des gens.
  • Pour reconnaître l’autonomie municipale, éviter de leur mettre de la pression supplémentaire et surtout, ne pas les sursolliciter afin d’atteindre nos objectifs respectifs.
  • Pour outiller les acteurs de soutien à mettre en place des pratiques collaboratives durables avec le milieu municipal.

Quel est le rôle des municipalités et des MRC en matière de qualité de vie et santé des citoyens ?

Chaque jour, les décideurs municipaux prennent des décisions ayant un impact sur les habitudes de vie des québécois que ce soit en matière de loisirs, transports ou  aménagements des milieux de vie.  De plus en plus, les élus se sentent concernés et sont prêts à engager leurs municipalités en répondant aux aspirations des Québécois afin de leur offrir une meilleure qualité de vie dans leur municipalité. Ces actions s’inscrivent à l’intérieur de multiples compétences municipales, que ce soit en urbanisme et en aménagement du territoire, en culture, en loisirs, en activités communautaires et parcs, en transport et voirie, en sécurité publique et en environnement.

Qui est impliqué dans cette démarche ?

Au palier national, un comité stratégique a été formé afin de soutenir la mise en œuvre de cette démarche, établir une vision commune et des orientations stratégiques. Pour en savoir plus sur la vision commune (http://prendresoindenotremonde.com/2017/12/demarche-prendre-soin-de-monde-se-dote-dune-vision-commune/).

La démarche Prendre soin de notre monde prend également forme au niveau régional grâce à la collaboration de différents partenaires tant municipaux que gouvernementaux et non gouvernementaux. Certains acteurs sont directement contributifs à la démarche et d’autres le sont indirectement, mais de façon tout aussi pertinente en raison des liens qu’ils ont réussi à tisser avec le milieu municipal et les autres acteurs du territoire. Ainsi, plusieurs réseaux d’acteurs peuvent être impliqués selon les réalités régionales. Notons par exemple :

  • Les Tables intersectorielles régionales en saines habitudes de vie
  • Le réseau de santé
  • Le Réseau Québécois de villes et villages en santé
  • Le réseau lié au Carrefour Action Municipale et Familles

D’où provient la démarche Prendre soin de notre monde ?

La démarche Prendre soin de notre monde découle d’une préoccupation partagée entre le ministère de la Santé et des Services sociaux et Québec en Forme relativement à la « sursollicitation » des acteurs municipaux dans les dossiers de santé et des saines habitudes de vie. En 2014[1] les municipalités ont, elles aussi, confirmées leurs préoccupations quant aux saines habitudes de vie lors d’une consultation produite par le Réseau québécois de Villes et Villages en santé. Interpellée par la question, la Table de coordination  nationale de santé publique (TCNSP ; regroupant les directeurs régionaux de santé publique, le directeur national de santé publique et le président-directeur général de l’INSPQ) a mandaté un comité de travail afin de produire un Plan d’action multipartenarial générique sur l’intervention en saines habitudes de vie en milieu municipal (2015).

Avec le temps, ce plan d’action est devenu la démarche Prendre soin de notre monde et le comité de travail un comité stratégique (depuis 2017).

[1] RQVVS (2014) « Interventions en milieu municipal sur les saines habitudes de vie : état de situation et synthèse des consultations auprès des acteurs ».

Est-ce que la démarche Prendre soin de notre monde se concentre uniquement sur les saines habitudes de vie ?

Si au départ, en raison de différentes circonstances, c’était le cas, la vision s’est précisée au fil du temps comme en témoigne la vision commune mettant l’accent sur la santé et la qualité de vie. Par ailleurs, on peut dire que jamais l’accent n’a été mis uniquement sur les saines habitudes de vie, car dans les faits, la démarche a toujours visé les environnements favorables.

Qui assume le leadership de la démarche Prendre soin de notre monde ?

C’est avant tout un leadership partagé…

La démarche Prendre soin de notre monde réfère à un leadership dit partagé, au sens où elle invite tous les partenaires, tant au palier national que régional et local, à s’engager à travailler ensemble vers un but collectif : celui d’assurer le maintien et la création des environnements municipaux favorables à la santé et à la qualité de vie des citoyens, et ce en respectant les missions respectives et les ressources disponibles.

Qui prend forme au sein d’un comité stratégique…

Les partenaires se rassemblent quelques fois par année au sein du comité stratégique pour définir et assurer le suivi des orientations stratégiques et des plans d’action qui y sont reliés. Le mandat du comité stratégique est d’assurer la mise en place des conditions nécessaires à la réalisation de la démarche Prendre soin de notre monde. Ce comité a également pour mandat d’assurer la sensibilisation, la mobilisation, et l’augmentation de la capacité d’agir de l’ensemble des acteurs contribuant à la création et au maintien des environnements municipaux favorables à la santé et à la qualité de vie.

Pour ce faire, le comité stratégique :

  • assure une vigie des enjeux et des opportunités;
  • détermine les orientations stratégiques des travaux menés au palier national;
  • exerce un leadership inclusif et partagé;
  • s’assure de l’harmonisation des communications;
  • propose des actions communes;
  • suit l’évaluation de la démarche, propose des adaptations dans une perspective d’amélioration continue;
  • identifie et convient avec les instances appropriées de mesures pour améliorer le soutien sous toutes ses formes aux municipalités.

Et des acteurs qui assurent un rôle essentiel de coordination

La coordination du comité stratégique est assumée par le ministère de la Santé et des Services sociaux, Québec en Forme et l’agence Gestion Alter ego. La coordination a pour mandat de voir à ce que les membres et partenaires aient une vision partagée de la démarche et de sa finalité par la mise en place de mécanismes de communication et de processus de travail efficaces afin d’atteindre les objectifs fixés.

Qui sont les partenaires membres du comité stratégique de la démarche Prendre soin de notre monde ?

La composition du comité stratégique:

  • Avenir d’enfants
  • CAPSANA
  • Carrefour action municipale et famille
  • Fédération québécoise des municipalités
  • Institut national de santé publique du Québec
  • Ministère des Affaires municipales et Habitation
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux :
    • Direction de la promotion des saines habitudes de vie, Direction générale de la santé publique, ministère de la Santé et des Services sociaux
    • Direction du développement, de l’adaptation et de l’intégration sociale, Direction générale de la santé publique, ministère de la Santé et des Services sociaux
    • Direction de la santé environnementale, Direction générale de la santé publique, ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Québec en Forme
  • Réseau national des Tables intersectorielles régionales en saines habitudes de vie (TIR-SHV)
  • Réseau québécois des Villes et villages en santé
  • Table de concertation nationale en prévention et promotion de la santé, réseau de la santé et des services sociaux
  • Table de concertation nationale en santé et environnement, réseau de la santé et des services sociaux
  • Vivre en ville

Quels sont les engagements des partenaires du comité stratégique ?

Toutes les organisations membres du comité stratégique ont été invitées à se prononcer sur les contributions de leur organisation à l’intérieur de la démarche Prendre soin de notre monde. De ces réflexions a émergé une planification d’actions communes du comité stratégique.

La coordination de la démarche Prendre soin de notre monde a ainsi pour mandat d’assurer une vue d’ensemble et une vigie de l’avancement des travaux, d’assurer la mise à jour en continu de la contribution des partenaires et de coordonner la réalisation des actions communes tout en respectant les capacités de chacune des organisations.

Que sont les Tables intersectorielles régionales en saines habitudes de vie (TIR-SHV) ?

Présentes dans les 17 régions administratives québécoises, les Tables intersectorielles régionales en saines habitudes de vie comptent parmi les partenaires régionaux de la démarche Prendre soin de notre monde.

De par le rôle qu’elles jouent dans les régions, ces tables ont été identifiées comme le lieu privilégié pour amorcer les réflexions régionales et locales autour de la démarche Prendre soin de notre monde dans les territoires. Les TIR-SHV ont pour mandat de mobiliser les acteurs clés de leur région autour d’un plan d’action commun, où les forces et les expertises de chacun sont mises à profit pour rendre les environnements favorables à de saines habitudes de vie.

Les TIR-SHV sont également des facilitateurs et des courroies de transmission en faisant des liens entre l’offre de services des promoteurs nationaux, des ministères et des ONG et les besoins des acteurs régionaux et locaux, dans un souci de complémentarité et de cohérence. Cette dimension de réseau fait des TIR-SHV des partenaires incontournables en matière de saines habitudes de vie dans chaque région.

Les actions de collaboration entre les municipalités et les acteurs régionaux  en matière d’environnements favorables à la qualité de vie s’inscrivent à l’intérieur des plans d’action régionaux des TIR-SHV de toutes les régions du Québec et sont en cohérence avec la démarche Prendre soin de notre monde.

Rappelons que les tables intersectorielles régionales sur les saines habitudes de vie (TIR-SHV) sont des structures de concertation présentes dans toutes les régions du Québec. Ces tables sont composées de différents partenaires œuvrant en saines habitudes de vie dans ce territoire (régional, supra-local ou local) en provenance de :

  • différentes organisations : CISSS/CIUSSS, directions régionales de ministères, regroupements locaux de partenaires, ONG, etc.;
  • différents milieux et secteurs : éducation, petite enfance, municipale, agroalimentaire, sécurité alimentaire, loisir et plein air, etc.
  • des ressources en formation sur les environnements favorables à la qualité de vie et sur l’accompagnement des municipalités et le rôle-conseil.

Liens utiles liés aux environnements favorables à la qualité de vie et la santé

Comment puis-je demeurer informé sur la démarche Prendre soin de notre monde ?

Si je suis un partenaire membre du comité stratégique :

  • en consultant le site web prendresoindenotremonde.com
  • en consultant les infolettres transmises par la coordination de la démarche Prendre soin de notre monde (quelques diffusions par année)
  • en entrant en communication avec un membre de la coordination de la démarche Prendre soin de notre monde (info@prendresoindenotremonde.com)

 Si je suis un acteur de soutien :

Où les acteurs municipaux peuvent-ils s’informer sur la qualité de vie et la santé de leurs citoyens ?

  • Sur le site web lepointeur.ca pour trouver plus de 900 actions concrètes, plus de 500 ressources et leviers pour agir et plus de 170 arguments tous en lien avec la qualité de vie des citoyens et les dossiers municipaux
  • au blogue et à l’infolettre dédiés aux acteurs municipaux sur le site lepointeur.ca
  • à la TIR-SHV de leur région

La démarche Prendre soin de notre monde est lancée en septembre 2015 pour répondre à la préoccupation de sursollicitation des acteurs municipaux dans les dossiers de qualité de vie et santé. 

Mission

La Démarche Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorable  à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des vles québecoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre doin de notre monde, communiquez avec nous:

Par téléphone

1-866-370-6688 poste 5

Par courriel