Un Québec pour tous les âges

Favoriser le vieillissement sain et actif

Au Québec, une personne sur six est âgée de 65 et plus et, en 2031, cette proportion passera à un individu sur quatre. Ce vieillissement de la population entraînera d’importantes transformations sociales.

Ainsi, le gouvernement déposait le 4 juin dernier le vaste plan d’action 2018-2023 Un Québec pour tous les âges, dont le but consiste à favoriser le vieillissement actif. Comment? En instaurant des conditions favorables pour que les aînés profitent le plus longtemps possible dans leur milieu de vie et contribuent pleinement à son développement économique, social et culturel. Voici un survol de quelques-unes des mesures par lesquelles votre municipalité pourrait prendre part à ce vent de changement.

5 façons de contribuer à une meilleure qualité de vie des aînés

1 Devenir une municipalité amie des aînés (MADA)

Votre municipalité, ou votre MRC, fait-elle partie des 900 engagées dans le processus MADA? Rejoignant plus de 91 % de la population, cette mesure vise le développement d’une politique municipale en faveur d’une vie plus active des aînés. Tant pour ces derniers que pour les municipalités, les retombées positives sont indéniables. Elle peut en effet se traduire par l’accroissement des investissements locaux et régionaux au bénéfice des aînés, tout comme par la création de nouveaux liens entre différents acteurs qui ont leur bien-être à cœur. C’est par exemple dans cette mouvance que la ville de Laval offre désormais gratuitement le transport en commun à tout individu de 65 ans et plus.

 

2 Faciliter le transport en commun

Et justement, les enjeux entourant le transport sont placés au cœur des préoccupations, car l’autonomie des personnes âgées en dépend grandement. Outre Laval précédemment mentionné, plusieurs autres localités, comme Brossard et Longueuil, facilitent l’accès aux autobus en dehors des heures de pointe. Hors des milieux urbains, il existe plusieurs services d’accompagnement et de transport dispensés par des organismes communautaires.

À compter de 2019, le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports prévoit en ce sens appuyer la mise en place de projets favorisant la mobilité des aînés, en familiarisant mieux ceux-ci au transport collectif ou en leur offrant de nouvelles solutions de déplacement.

3 Encourager la mobilité sécuritaire

En accordant une attention particulière à la sécurité des infrastructures urbaines, et ce en toute saison, vous contribuez par ailleurs à favoriser les déplacements des aînés. Une plus grande sécurité passe par exemple par l’aménagement d’espaces publics extérieurs sans obstacle, par la mise en place et le maintien d’un entretien adéquat des installations piétonnières en saison hivernale ainsi que par la mise en place de structures adaptées à l’utilisation des aides à la mobilité motorisées.

4 Offrir des habitations adaptées

Saviez-vous que la majeure partie des personnes âgées résident dans un domicile conventionnel, un logement privé ou dans une résidence privée pour aînés? La localisation de ces habitations, ainsi que leur aménagement, sont directement liés à la capacité des individus à rester dans leur milieu de vie. La conception, la construction, la rénovation, la gestion de bâtiments durables et adaptés et, dans certains cas, la révision des réglementations, se révèlent ainsi des moyens d’instaurer des milieux de vie favorables.

La mission du programme AccèsLogis Québec consiste en ce sens à appuyer la construction de 3000 logements communautaires et abordables pour des personnes rencontrant des besoins particuliers en matière d’habitation, soit principalement les aînés, à qui un minimum de 1000 unités sera alloué.

5 Soutenir l’engagement

Pour une personne âgée, il peut s’avérer très valorisant de partager ses connaissances et mettre à profit ses expériences dans la communauté, que cela prenne la forme d’un engagement dans la vie culturelle ou démocratique, dans le marché du travail ou dans le milieu du bénévolat. Pour que les aînés puissent s’investir dans les causes qui leur sont chères, il importe d’instaurer les conditions propices.

Les Maisons des grands-parents se révèlent en ce sens de modèles fort inspirants. Au nombre de six dans la province, ces lieux encouragent les liens intergénérationnels en faisant intervenir, comme bénévoles, des aînés auprès de jeunes familles. Aide aux devoirs, cours de cuisine ou atelier de bricolage, voilà quelques exemples d’activités auxquelles jeunes et moins jeunes peuvent prendre part ensemble.

 

Pour plus d’information, visitez le plan d’action 2018-2023 Un Québec pour tous les âges.

 

Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel