Une ville conçue pour les enfants : 6 interventions pour y arriver

On entend beaucoup parler de développement durable dernièrement. L’aménagement du territoire, les déplacements ou encore, le vivre ensemble sont repensés par des organismes communautaires, des partis politiques ou encore des citoyens engagés dans leurs communautés.

Des thèmes comme le vieillissement de la population, les inégalités, les nouvelles réalités familiales et les changements climatiques sont mis de l’avant par plusieurs intervenants. Vous êtes intéressés par ces sujets? Vous aimeriez adopter une approche qui peut répondre à un grand nombre de ces préoccupations?

Une approche adaptée aux enfants

La firme internationale ARUP s’est penchée sur la question dans une récente publication, intitulée « Designing for Urban Childhoods ». Elle propose une approche de la planification urbaine adaptée aux enfants. Il y est démontré qu’une ville favorable au bien-être des enfants, petits et grands, l’est aussi pour tous les citoyens.

La vision est audacieuse. La priorisation des besoins des enfants, dès leur plus jeune âge, et des réalités familiales peut unifier une diversité de partenaires, faciliter le progrès et permettre des actions ambitieuses. En fin de compte, il s’agit de concevoir des municipalités inclusives et bénéfiques pour tous.

 

« Si nous pouvons concevoir une ville bénéfique aux enfants, nous aurons une ville bénéfique pour tous ». – Enrique Penalosa, maire de Bogota, Colombie

 

Voici les faits saillants de la publication.

2 concepts fondamentaux pour une ville favorable aux enfants

Les occasions quotidiennes, « everyday freedoms », signifient la combinaison des occasions de jouer, de socialiser et de se déplacer librement. Le jeu, surtout celui initié par l’enfant, permet un développement complet de celui-ci en plus de produire de nombreux bienfaits. Il est instinctif, volontaire, spontané en plus d’être un droit humain fondamental. Quant aux déplacements, la capacité des enfants à explorer leur quartier change selon leur âge. L’environnement doit leur permettre d’expérimenter les lieux de manière autonome. Pour un impact maximal, les interventions à proximité des lieux de résidence des enfants sont privilégiées.

Les espaces pour les enfants, « children’s infrastructure », constituent le réseau de bâtiments, de rues, d’espaces verts et d’espaces récréatifs permettant de créer une ville favorable aux enfants. Il est aussi important que le réseau de transport, d’énergie, d’eau et de gestion des matières résiduelles. Des espaces publics connectés, multifonctionnels, intergénérationnels et durables génèrent de nombreux bénéfices pour tous les citoyens. Les éléments clés en sont les rues et les espaces publics à proximité des résidences. Ils incluent des places publiques, des petites aires de jeux ou de repos le long des rues, des espaces nature, des centres récréatifs et communautaires, des parcs et des terrains de jeux.

6 interventions coups de cœur

  • Des espaces intergénérationnels, autant intérieurs qu’extérieurs, intégrant des possibilités de jeu pour les enfants. On nous invite à regarder au-delà des parcs et considérer les lieux publics intérieurs, les places publiques extérieures, les rues, l’art public, le mobilier créatif et les locaux multifonctionnels. Pour en savoir plus sur les parcs et espaces publics pour tous, vous pouvez consulter le cadre de référence du Projet Espaces.
  • Des infrastructures pour les piétons, les vélos et les poussettes. Tout en appliquant des mesures d’atténuation de la circulation, un environnement sécuritaire pour les déplacements de tous les jours permet aux enfants de jouer et de socialiser.
  • Des espaces nature qui permettent à la fois de jouer et de se détendre que d’agir sur la collecte des eaux, la reforestation et la biodiversité.
  • Des politiques publiques et des plans d’action qui intègrent les besoins des enfants et des familles. Le Carrefour action municipale et famille est la référence pour les politiques familiales municipales, l’attestation « Municipalité amie des enfants » et les mesures associées.
  • La participation des enfants et des familles. Les impliquer dans la conception des lieux ou dans la mise à niveau des services offerts permettent de mieux refléter leurs besoins et leurs intérêts. Les professionnels et la communauté donnent en retour de la valeur au point de vue des enfants, citoyens à part entière.
  • La co-création avec une diversité de partenaires et d’expertises. Le développement de municipalités durables, tout comme le bien-être des enfants, est l’occasion de réunir le talent disponible afin d’améliorer la qualité de vie dans votre municipalité, d’aller plus loin et de concrétiser des projets qui ne sauraient exister sans la concertation.

 

Pour consulter l’ensemble de la publication : Designing for Urban Childhoods (en anglais).

Vous y trouverez un état de situation, les principaux défis rencontrés par les villes, des idées d’interventions et des exemples tirés de villes conçues pour les enfants, partout à travers le monde.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser :


Partager

Laisser un commentaire

Mission

La Démarche Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorable  à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des vles québecoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre doin de notre monde, communiquez avec nous:

Par téléphone

1-866-370-6688 poste 5

Par courriel