3 idées pour faciliter les déplacements actifs sur les routes régionales

Lorsque vient le temps d’effectuer des changements sur les routes numérotées du Québec, les municipalités doivent travailler en collaboration avec le Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification (MTMDET).

Pour réussir de belles collaborations, plusieurs éléments doivent être pris en considération. Par exemple, dans le cadre de plans de déplacement, il est toujours préférable d’amorcer les discussions en montant qu’une analyse sur la mobilité au sens large a bien été réfléchie. Justifier une intervention avec des statistiques montre aussi au MTMDET que le problème est important à régler au niveau de la sécurité.

Pour connaître d’autres éléments à succès, voici le cas de 3 municipalités qui ont réussi à faciliter les déplacements sécuritaires des cyclistes et des piétons sur les routes régionales, et ce, en collaboration avec le MTMDET.

1. Grenville-sur-la-Rouge

Dans le secteur de Pointe-aux-Chênes, la limite de vitesse de 50km/h sur la route 148 (était) est rarement respectée par les automobilistes. Afin de sécuriser davantage cette zone où se trouvent une école, un centre communautaire et deux parcs, une demande au MTMDET pour obtenir des traverses de piéton (a été faite) est actuellement en cours par la ville ainsi que pour des mesures d’apaisement de la circulation. Une belle collaboration entre la municipalité, la conseillère en mobilité active du CISSS des Laurentides et le bureau régional du MTMDET a permis à ce dernier de bien les orienter dans leurs demandes et les mesures servant à favoriser les déplacements actifs dans ce secteur pourraient être implantées d’ici la fin de l’année.

2. Les municipalités des Cantons-de-l’Est

Dans la région, la campagne Faisons équipe et partageons la route lancée en 2010 a permis de faire la liste de routes les plus empruntées par les clubs cyclistes. Cette liste a été soumise au MTMDET afin que des changements soient apportés sur ces routes afin de sécuriser les déplacements actifs. Plusieurs partenaires, dont la MRC, ont signé une lettre afin de démontrer l’intérêt d’une meilleure sécurité sur les routes de la région. Ainsi, plus de places ont été accordées aux cyclistes qui empruntent notamment les routes 108, 141, 143, 216, 220, 245 et 249 grâce à une réfection de la chaussée et à la mise en place d’accotements.

3. Saint-Dominique

En collaboration avec le MTMDET, des bollards amovibles ont été installés sur la route 137 qui traverse la municipalité pour assurer la sécurité des élèves et marcheurs autour de l’école.

« Pour faciliter la collaboration avec le Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification, il est important de commencer le travail dans la municipalité avant de les contacter. L’analyse réalisée par l’organisme Nature Action nous a permis de trouver des pistes de solutions et d’agir sur ce qui était possible pour nous. Par la suite, les analyses et les conclusions du Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification nous ont permis de sécuriser davantage la route 137 », explique Julie Champigny, coordonnatrice aux loisirs de la municipalité de Saint-Dominique.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser :

4 principes de la Vision zéro


 

Partager

Laisser un commentaire

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorable  à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des vles québecoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre doin de notre monde, communiquez avec nous:

Par téléphone

1-866-370-6688 poste 5

Par courriel