3 exemples de mobilisation municipale pour le bien-être des tout-petits

Insécurité alimentaire, logement, violence : trois enjeux concernant les tout-petits sur lesquels les municipalités ont le pouvoir d’agir. Voilà pourquoi un peu partout au Québec, des engagements sont pris pour mettre en place des mesures favorables au bien-être et au développement des tout-petits.

Soutenir les organismes qui aident les familles défavorisées — comme le fait la Ville de Varennes avec son activité annuelle de la Guignolée — est une manière d’intervenir concernant l’insécurité alimentaire. Côté logement, la Ville de Lévis a mis en place le portail logislevis.com pour rendre l’offre de logements sociaux et communautaires plus accessible aux familles avec de jeunes enfants.

Aux quatre coins du Québec émergent des projets semblables, visant à aider les tout-petits. Voici des exemples détaillés d’initiatives ayant permis d’améliorer la qualité des milieux de vie fréquentés par les 0 à 5 ans et leur famille, et ce dans trois régions différentes :

1. Montréal

Le projet de l’Ilôt Pelletier dans Montréal-Nord a permis de revitaliser complètement un quartier et d’y offrir un milieu de vie sécuritaire et propice au développement des tout-petits. Le Marché public saisonnier dans le parc Sauvé est un votre volet du projet, appelé à devenir une Coopérative de solidarité de distribution alimentaire.

2. Lanaudière

C’est plus précisément à Saint-Gabriel qu’une formation obligatoire sur la violence aux enfants est donnée annuellement aux animateurs des camps de jour. Avec sa politique de prévention en matière d’agression sexuelle et de toute forme de violence envers les enfants, la ville montre concrètement sa volonté de prévenir la violence chez les enfants.

3. Montégérie

À Saint-Amable, le Service des loisirs offre une panoplie d’activités variées aux enfants pour favoriser leur intégration scolaire, dont le club de lecture pour les 3-12 ans. Pour favoriser leur épanouissement et l’appropriation de leur milieu de vie, une grande fête pour les enfants et une activité d’échange entre les tout-petits et les élus locaux font aussi partie de la programmation annuelle.

Vous souhaitez en savoir plus sur les environnements dans lesquels grandissent les tout-petits québécois? Un petit coup d’œil au Portrait 2016 de l’Observatoire des tout-petits vous permettra de mieux connaître les conditions de vie, la réalité familiale et les facteurs environnementaux auxquels sont exposés les 0 à 5 ans dans votre région.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser :

3 types d’outils pour sensibiliser les tout-petits à la collecte des matières organiques


Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

logo-veille-action

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel