3 caractéristiques qui optimisent les retombées des espaces verts sur la santé

Pour que vos espaces verts offrent le plus de bienfaits possibles à vos citoyens, certaines caractéristiques ont été reconnues comme essentielles selon le rapport Verdir les villes pour la santé de la population de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

La disponibilité et l’accessibilité des espaces verts sont des incontournables pour en faire des lieux fréquemment visités, mais vous pouvez aussi miser sur d’autres caractéristiques, dont la proximité, l’entretien et le choix des aménagements.

La proximité

Bien qu’une distance de 600 mètres entre une résidence et un espace vert offre un plus grand effet positif sur le bien-être, la Commission européenne recommande plutôt une distance à moins de 300 mètres. Une telle proximité favoriserait une augmentation des activités physiques, dont la marche. La végétation à plus petite échelle offre aussi des opportunités intéressantes. À Londres, un plus grand nombre d’arbres sur les rues serait aussi associé à une plus grande pratique de la marche.

L’entretien et l’aspect sécuritaire

L’entretien, la propreté, l’esthétisme et la sécurité sont d’autres facteurs favorisant l’utilisation des espaces verts et la fréquence de l’activité physique en plein air. De la pelouse et des trottoirs bien aménagés sont des incitatifs positifs pour la majorité des citoyens. Pour que les jeunes et les femmes utilisent davantage vos parcs, l’aspect sécuritaire est primordial. Pour ce faire, prévoyez un bon éclairage, la présence d’agents de sécurité, des sentiers non isolés, des lieux propres et des panneaux avisant les propriétaires d’animaux de les garder en laisse au parc.

Le choix des aménagements

Plus les infrastructures d’un espace vert sont utilisées, plus les citoyens sont actifs. Les modules de jeux, les terrains de sports, les supports à vélo et la présence d’équipements sportifs font partie des caractéristiques qui stimulent l’activité physique. Pour maximiser l’utilisation des aménagements dans vos parcs, impliquez les citoyens lors de la conception de l’endroit. À Denver, le fait d’avoir pris en compte les préoccupations des citoyens a permis d’observer une augmentation de l’utilisation du parc après les rénovations.

Souvenez-vous qu’en plus des bénéfices pour la santé, les espaces verts contribuent à briser l’isolement social en créant des milieux de rencontres, favorisent la diminution de la criminalité dans les quartiers et offrent une biodiversité qui influence indirectement la santé.

Envie d’en savoir plus ? Consultez le rapport Verdir les villes pour la santé de la population de l’INSPQ.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser :

Parcs et espaces verts : des aménagements intelligents et peu coûteux!


Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

logo-veille-action

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel