Santé environnementale : pour qui et pour quoi ?

Qu’est-ce que la santé environnementale ?

La santé environnementale constitue une composante à part entière de la santé publique puisqu’elle contribue au maintien et à l’amélioration de l’état de santé des personnes, et plus particulièrement des groupes plus vulnérables, en agissant sur les déterminants de la santé liés à l’environnement.
Ainsi l’unité de santé environnementale du Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) est chargée de nombreux dossiers touchant des thématiques telles que l’aménagement du territoire, la qualité de l’air intérieur et extérieur, la qualité des eaux de consommation et récréatives, l’adaptation aux changements climatiques, le bruit environnemental. Elle est également responsable de l’évaluation des impacts environnementaux et sociaux des projets de grande envergure environnementale, comme des projets miniers, de parcs éoliens, et des projets routiers ou des pipelines. Ces dossiers concernent principalement des thématiques environnementales, toutefois le rôle des professionnels en santé environnementale est de replacer l’humain au cœur de ces dernières.

Une grande variété de thématiques et de travaux…

La nature des travaux est tout aussi variée que les thématiques sur lesquelles ils portent, notamment l’analyse d’impact, la participation à la rédaction de lois ou de règlements telle que la Loi visant à prévenir les cancers de la peau causés par le bronzage artificiel, des campagnes de sensibilisation comme le mois du Radon en novembre, et à la production d’outils et de guides. L’équipe de santé environnementale répond aussi aux demandes provenant directement des citoyens.

Des collaborations et de la sensibilisation à faire auprès entres autres des décideurs municipaux

La collaboration est au centre des activités de l’équipe santé environnementale que ce soit avec :

  • les directions régionales de santé publique pour leur connaissance des disparités régionales
  • l’Institut national de santé publique pour son expertise scientifique
  • les nombreux ministères et organismes provinciaux (transport, environnement, affaires municipales, sécurité publique, éducation, régie du bâtiment du Québec, société d’habitation du Québec)
  • les organismes et ministères fédéraux (Santé et Environnement Canada) pour les milieux de vie qui nous préoccupent (scolaires, de garde, routes, voies ferrées, systèmes aquatiques, etc.).

De plus, le travail intersectoriel avec d’autres équipes au sein du MSSS, et plus particulièrement avec l’équipe des saines habitudes de vie, permet l’intégration d’enjeux de santé environnementale tels que la création d’ilots de fraicheur par le verdissement, ou encore le contrôle de l’herbe à poux (principal responsable de la rhinite allergique, aussi appelée rhume des foins) pour créer des milieux de vie favorables à la santé au sein des municipalités québécoises. (NDLR : Rappelons que l’équipe de santé environnementale du MSSS s’est jointe au comité stratégique de Prendre soin de notre monde au cours de l’hiver 2017.)

Notre prochain billet

Nous nous retrouverons cet automne avec notre prochain billet : La santé environnementale au cœur de l’aménagement du territoire.

 

Marion, directrice de la direction de la santé environnemenale et Co-président de la Table nationale de concertation en santé environnementale, MSSS

 

 

Lucie Laflamme, Conseillère en santé environnemental, MSSS

Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

logo-veille-action

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel