[CAS] Trottibus, ça marche à Valcourt

fille enfants ecole

La ville de Valcourt, une petite municipalité de 2 300 habitants située dans la MRC du Val-Saint-François en Estrie, s’est dotée d’un plan d’aménagement de corridors piétonniers et cyclables sécuritaires et a mis en place un plan de déplacement des écoliers dans le cadre du Programme À pied à Vélo, Ville active.

« Né d’un projet de concertation pour améliorer la qualité de vie des familles et des aînés de Valcourt, le Trottibus est l’aboutissement du travail des dernières années pour répondre à la préoccupation des citoyens concernant le développement d’un mode de vie actif et sécuritaire, principalement autour de l’école primaire. Le projet Trottibus permet aux élèves de l’école de la Chanterelle de marcher pour se rendre à l’école de manière sécuritaire et encadrée. Des trajets et des arrêts sont établis, les élèves se regroupent et poursuivent le chemin en compagnie de bénévoles-accompagnateurs », mentionne Fanny Pelletier-Beaudry, inspectrice municipale à Valcourt.

Des infrastructures peu coûteuses et efficaces

La première phase fut réalisée à l’automne 2015 dans le secteur de l’école primaire de la Chanterelle. La ville s’est associée à l’école pour revoir le parcours vers l’école. En plus de leur faible coût, le lignage et la signalisation mis en place ont eu rapidement un impact positif dans le milieu. Les panneaux «Arrêt Trottibus» installés dans les rues de Valcourt ont permis de bien identifier les passages piétonniers et de les rendre plus visibles. Il devient donc plus facile pour les automobilistes de les respecter. Le débarcadère pour les parents qui déposent leurs enfants à l’école, construit sur la rue Champêtre, est un moyen de permettre aux jeunes de se déplacer plus sécuritairement autour de l’école.

groupe enfants marche

Des collaborations gagnantes

« C’est notamment grâce à la collaboration entre l’école de la Chanterelle, la Ville de Valcourt, l’Organisme de participation de parents, le Val en forme, la Sûreté du Québec, la Commission scolaire des Sommets et la Société canadienne du cancer que le projet Trottibus connaît un tel succès », explique la conseillère municipale, Lise Bolduc.

Par exemple, la ville et la Sûreté du Québec ont travaillé ensemble pour que les limites de vitesse dans les zones scolaires soient respectées. Les conseillers municipaux se sont également impliqués en effectuant du porte-à-porte pour mobiliser la population sur l’aspect sécurité. Non seulement, les différents partenaires de la ville se sont montrés enthousiastes et se sont vivement impliqués dans le projet Trottibus, mais les parents et les grands-parents aussi. Ce projet permet autant aux jeunes qu’aux adultes de bouger au quotidien. Près d’une trentaine de bénévoles se sont mobilisés pour marcher avec les jeunes, matin et soir, dont la conseillère Lise Bolduc.

« La Ville de Valcourt est plus que fière de l’implication de la communauté dans un tel projet. Nous avons assurément des partenaires et des citoyens qui ont à cœur l’adoption des saines habitudes de vie chez les jeunes. Avec une communauté aussi mobilisée, le succès ne peut qu’être au rendez-vous », ajoute Karine Boucher, directrice de la municipalité.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser :

16 actions en saines habitudes de vie issues de politiques familiales municipales


Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

logo-veille-action

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel