Vélos en libre-service à Saint-Élie-de-Caxton

Saint-Élie-de-Caxton

Nichée en Mauricie, la municipalité de Saint-Élie-de-Caxton a des richesses bien connues : parmi celles-ci, un conteur qui a gagné le cœur des Québécois, une traverse de lutins et le fameux « arbre à « paparmannes roses » ».

Depuis les 10 dernières années, le nombre de touristes a quadruplé à « Caxton », passant de 10,000 en 2007 à plus de 40,000 en 2016. Le Fred-fabriqueur-de-légendes a réussi à fasciner l’imaginaire des Québécois, qui aiment aller au village et y faire une visite guidée, à pied ou en carriole, pour découvrir tous les recoins magiques décrits par le conteur.

Il y a 4 ans, quelques commerçants de Saint-Élie-de-Caxton ont réfléchi ensemble à différents moyens de bonifier l’offre touristique, à peu de frais, et de créer en même temps un projet rassembleur pour les citoyens. C’est de là qu’est partie l’idée des vélos en libre-service gratuits : Un moyen original d’attirer l’attention des touristes, de les inviter à laisser la voiture à l’entrée du village et d’enfourcher le vélo pour découvrir les attractions du coin. L’instigateur du projet, Sébastien Houle, s’est allié des commerçants et des citoyens de la municipalité pour proposer une forme de Bixi à la couleur de leur municipalité : les Vélos Bonbon.

Saint-Élie-de-Caxton

Ces vélos sont de couleur orange et rose, et rappellent les fameuses « paparmannes », qui poussent dans les arbres du coin, dit-on … Vélo-BonBon a ainsi pris forme, après un exercice de remue-méninges avec quelques citoyens, et une vente de garage pour amasser un petit pécule de départ qui a aidé au projet à … prendre la route! Avec un très léger budget de départ, le comité a acquis 5 à 7 supports à vélo et les a installés près des commerces participants, ainsi qu’à la maison des jeunes. La municipalité de Saint-Élie-de-Caxton appuie aussi le projet, en identifiant les points de services de prêts de vélos sur sa carte touristique.

Sébastien Houle, qui est le potier du village, se rappelle du démarrage du projet : « On s’est beaucoup inspirés de l’initiative Bicyk Jaune, implantée à Joliette. On a commencé en récupérant de vieux vélos et en les remettant en fonction. Je recevais des appels de gens de Trois-Rivières et de Shawinigan, qui voulaient nous donner des vélos, et j’allais les chercher avec ma van. »

Saint-Élie-de-Caxton

Démarrer un tel projet dans une petite municipalité de 2000 habitants, ça représentait un beau défi. M. Houle souligne que les gens de la place ont choisi de se retrousser les manches : «Le responsable de Bicyk Jaune nous avait prévenus : après le démarrage, il y a des étapes importantes à régler pour la réussite du projet et il faut s’assurer que les ressources seront en place le temps venu. On a décidé d’aller de l’avant et nous sommes bien fiers d’en être aujourd’hui à notre 4e année d’existence. »

Même si Vélo-BonBon continue de susciter de l’intérêt et que le comité a le nombre de vélos nécessaire pour suffire à la demande, certains aspects du projet restent fragiles, comme trouver le lieu d’entreposage des vélos pour l’hiver, et voir à l’entretien de la flotte de vélos, en mode continu. Chaque année, le comité fait appel à la communauté pour voir qui peut faire sa part… et jusqu’ici, les solutions ont été trouvées. Les vélos en libre-service peuvent être empruntés par les visiteurs afin d’explorer le village, pour partir à la recherche des lutins et cueillir des « paparmannes roses ». Les vélos servent aussi aux jeunes de Saint-Élie-de-Caxton , qui les utilisent pour leurs petits déplacements d’un point à l’autre de la municipalité.

Pour enfourcher un des Vélos-BonBons, il suffit de se rendre à l’un des 5 points de services:

Le Cafécito au 109, rue Joseph-Garant;
Le Lutin Marmiton au 2410, avenue Principale;
La Maison des Jeunes au 251, rue St-Pierre;
Le Potier de Saint-Élie au 111, rue Boulanger;
Le Rond Coin au 340, rue St-Louis.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser :

Guide pour repenser l’aménagement favorables aux piétons et aux cyclistes


Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

logo-veille-action

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel