3 projets municipaux réalisés en collaboration avec les jeunes

Pour développer une culture de participation jeunesse adaptée à votre municipalité, il faut explorer différentes formes de participation, puisque les réalités diffèrent d’un milieu à l’autre. « Certains projets requièrent davantage une collaboration étroite entre les jeunes et les adultes, alors que d’autres sont mieux menés uniquement par les jeunes ou à l’inverse, par des adultes avec l’appui des jeunes. L’important, c’est d’explorer les différentes formes de démarches participatives et d’adopter celle qui convient le mieux au projet en fonction des structures municipales », mentionne Martin Damphousse, président du Carrefour action municipale et famille.

Plusieurs municipalités ont impliqué les jeunes dans leur projet. Voici le cas de trois d’entre elles.

Jeunes

1. Une consultation citoyenne à Saint-Rémi

Les jeunes du Camp de jour de Saint-Rémi ont participé à la consultation citoyenne ImaginAction. Les jeunes âgés de 5 à 7 ans ont parlé de leur ville idéale sous la forme d’une vidéo. Les 8 et 9 ans ont redessiné la carte de Saint-Rémi en y illustrant leurs préférences pour l’avenir. Les 10 et 12 ans ont quant à eux construit une maquette en trois dimensions de la ville de demain. « Nous voulons que tous les citoyens puissent se prononcer au sujet de notre ville, incluant les jeunes. D’autres activités originales se dérouleront et s’adresseront autant aux adultes qu’aux jeunes », indique Sylvie Gagnon-Breton, mairesse de Saint-Rémi.

Jeunes

© Ville de Nicolet

2. Une Commission jeunesse à Nicolet

La Ville de Nicolet a créé une commission jeunesse afin que les jeunes de 12 à 17 ans puissent faire connaître leur point de vue sur les activités de la communauté au conseil municipal. « C’est un moyen extraordinaire pour être à l’écoute des jeunes. Les adolescentes et adolescents qui ont décidé de s’impliquer sont fiers d’appartenir à la communauté de Nicolet et souhaitent échanger sur les réalités qui les préoccupent. Leur participation est importante puisque ces membres nous partagent la vision de la ville dans laquelle ils aimeraient vivre » mentionne Olivier Lambert, le porteur du dossier au conseil municipal.

Jeunes

3. Une œuvre co-créée avec les jeunes à Rigaud

Les adolescents de Rigaud ont été invités à dynamiser la nouvelle zone « adorigaud » du parc Chartier-de Lotbinière. L’artiste en arts visuels Philippe Corriveau a animé un atelier créatif où les jeunes ont participé à l’élaboration d’une œuvre. « C’est après avoir suivi une formation sur la médiation culturelle que des employés municipaux ont imaginé le projet #adorigaud. L’objectif consistait à créer un lieu visuellement intéressant et à en faire un point de rassemblement pour les adolescents de Rigaud. Cette activité fut un excellent moyen pour rejoindre les jeunes et pour les encourager à s’approprier l’endroit, tout en participant à une activité artistique », précise le maire Hans Gruenwald Jr.

Pour connaître tous les secrets de la participation jeunesse, veuillez consulter le guide Municipalité amie des enfants : établir une démarche participative avec les jeunes.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser:

14 principes pour réussir votre participation citoyenne


 

Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

logo-veille-action

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel