3 règlements à repenser pour favoriser le jeu libre dans les rues et ruelles

jeu libre

Afin de permettre aux enfants de jouer dans les rues résidentielles et les ruelles en toute sécurité, l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) et la Coalition québécoise sur la problématique du poids (CQPS) vous proposent un modèle de résolution. Ce modèle vous

permettra de revoir trois types de règlements municipaux :

1. Les règlements interdisant certains bruits considérés comme nuisance sonore

Il est possible de maintenir une interdiction des bruits excessifs tout en incluant une disposition dans le règlement. Il suffit de spécifier que les bruits normaux doivent être acceptés par le voisinage. Une disposition d’exception peut aussi être ajoutée aux règlements tels que préciser que les bruits provenant des enfants ne sont pas des bruits pouvant troubler la paix.

jeu libre

2. L’interdiction d’entraver la circulation

Pour éviter d’interdire le jeu dans les rues et ruelles, des municipalités ont apporté des modifications à certaines dispositions en matière de circulation. Dans l’arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie, le règlement spécifie maintenant que la vitesse de circulation dans une ruelle ou un parc ne peut dépasser 20 km/h.

jeu libre

3. L’interdiction explicite du jeu ou la pratique de sport sur les voies publiques

Pour assouplir cette règlementation, des municipalités comme Roxboro et l’arrondissement d’Outremont à Montréal ont choisi de nommer « rue de jeux » une rue ou une partie de rue. En plus de ce pouvoir, le conseil municipal peut également, par l’entremise d’une résolution, fermer ce type de rue à la circulation en général, et ce, durant la période de temps mentionnée dans la résolution.

Belœil est la première ville à avoir appliqué la résolution à l’aide de son projet Dans ma rue, on joue! Cette initiative a permis de lancer un message positif à la population, soit celui que tous les usagers ont leur place dans les rues résidentielles.

« Des enfants, des parents, des grands-parents ou tout simplement des adultes entre amis qui jouent dehors, voilà une belle énergie qui anime un quartier et qui permet de créer une cohésion dans le voisinage! », ajoute Pierre Verret, conseiller municipal.

Vous avez envie de suivre le pas? Consultez le modèle de résolution de l’ASPQ. Vous pourrez réutiliser ou encore adapter cet outil en fonction de votre réalité.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser:
Beloeil : 1re ville à utiliser un modèle de résolution pour encourager le jeu libre


Source: Prendre soin de notre monde

Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

logo-veille-action

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel