2 exemples de municipalités ayant amélioré leur offre alimentaire

offre-alimentaire

Gatineau et Saint-Donat sont des exemples de villes inspirantes en matière saine alimentation. Préoccupées par la qualité de leur environnement alimentaire, elles ont choisi d’améliorer l’offre alimentaire dans leurs infrastructures municipales et lors de la tenue d’événements publics et de fêtes populaires.

Voici les grandes lignes des changements apportés au sein de ces deux municipalités :

offre alimentaire

La politique alimentaire de Gatineau

L’accès à des aliments sains occupe déjà une place importante dans la politique familiale, la politique de développement social et la politique des loisirs de Gatineau. La Ville a tout de même décidé de se doter d’une politique alimentaire afin de poursuivre la création d’environnement favorisant un mode de vie actif et d’une saine alimentation.

Adopté en mars 2011, cette politique alimentaire vise non seulement à offrir plus d’aliments sains, mais également à réduire les boissons sucrées, les fritures et les aliments à forte teneur en gras trans ou saturé dans les espaces publics de la ville. L’une des orientations de la politique Pour des choix santé consiste à modifier progressivement l’offre alimentaire tout en impliquant l’ensemble des partenaires municipaux. Pour en savoir plus sur les principes et orientations de cette politique, cliquez ici.

offre alimentaire

Des aliments plus sains dans les machines distributrices à Saint-Donat

La réflexion de Saint-Donat concernant la saine alimentation s’est amorcée grâce à l’un des objectifs de leur politique familiale, soit celui d’améliorer l’offre alimentaire proposée dans les machines distributrices de son territoire. Durant cette période de réflexion, de nombreuses étapes ont été franchies: l’analyse de l’offre des machines distributrices, la recherche de critères nutritionnels de référence et de nouveaux fournisseurs, ainsi que la conception de documents d’information et d’éducation.

Deux ans plus tard, des changements concrets ont été apportés dans les deux machines distributrices situées au parc des Pionniers. Les nouveaux produits plus nutritifs tels que la compote de pommes, des mélanges de noix et des croustilles cuites au four représentent maintenant 50 % de l’offre. Des ajustements ont également été apportés au niveau du prix de produits. L’eau, le jus de légumes et les croustilles cuites au four sont vendus à 1$ comparativement aux boissons gazeuses et aux croustilles traditionnelles qui coûtent 2 $.

Vous souhaitez avoir des conseils pour entreprendre un virage santé au niveau des aliments offerts dans vos machines distributrices? Veuillez consulter Le point sur les machines distributrices réalisées par La santé au Menu.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser:

[CAS] Virage santé dans les arénas et les centres sportifs : Des municipalités passent à l’action


Source: Prendre soin de notre monde

Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

logo-veille-action

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel