Guide sur l’urbanisme participatif: 14 principes pour réussir votre participation citoyenne

Urbanisme participatif

Quelques défis peuvent survenir lors d’un processus de participation citoyenne ou d’une activité participative. La mobilisation des citoyens, les opinions variées ou l’opposition au projet en sont de bons exemples.

Il se peut aussi que les idées proposées ne soient pas bien représentées dans les décisions finales. Pour vous aider à surmonter ces défis, plusieurs principes peuvent guider votre processus d’urbanisme participatif et en favoriser le succès.

Urbanisme participatif

Voici 14 principes

1. Avoir des objectifs clairs, mesurables et réalistes pour bien définir les résultats et mettre en place des activités appropriées;

2. Déterminer les limites du projet afin de clarifier et rendre transparent le processus;

3. Utiliser un langage simple dans les communications, les documents techniques et durant les activités;

4. Travaillez en petit groupe et à l’échelle du quartier, afin que l’ensemble des participants soit à l’aise de s’exprimer et bien entendu par les organisateurs;

5. Noter les échanges et prendre des photos pour conserver des traces du processus et des résultats;

6. Adapter le processus en cours de route s’il y a lieu;

7. Utiliser des outils variés et des formules adaptées pour divers types de public;

8. Choisir des animateurs d’expérience afin d’avoir une animation bien dirigée et favoriser la participation de tous;

9. Faciliter la compréhension des idées et des concepts à l’aide de présentation visuelle;

10. Impliquer des groupes aux intérêts variés, par exemple engager les acteurs majeurs le plus tôt possible pour éviter des résistances éventuelles;

11. Accorder des ressources et du temps en fonction de l’ampleur du projet;

12. Organiser des activités de qualité pour recueillir des informations significatives;

13. S’inspirer des expériences vécues dans les autres municipalités;

14. Aller sur le terrain pour améliorer la compréhension des concepts et adapter les solutions proposées.

« Dans un processus d’urbanisme participatif, les activités proposées vont permettre d’informer et de consulter les citoyens, mais il faut aussi leur permettre de participer afin d’influencer les idées développées ou le diagnostic pour un secteur. Faire participer, c’est plus qu’informer et recueillir des réactions. Il existe plusieurs occasions de participation que vous pouvez offrir aux citoyens », précise Odile Craig, chargée de projets et développement pour le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM).

Urbanisme participatif

En plus d’en apprendre un peu plus à propos de ces différentes opportunités le guide L’urbaniste participatif : aménager la ville avec et pour vos citoyens du CEUM vous offre tous les informations nécessaires pour connaitre les six étapes du processus d’urbanisme participatif.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser :
12 avantages de faire participer vos citoyens à la planification de vos aménagements urbains


Cliquez ICI pour rejoindre le répondant de la table intersectorielle de votre région


 

Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

logo-veille-action

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel