Les 5 axes d’une collectivité «vélosympathique»

vélosympathique

Le Mouvement vélosympathique encourage les collectivités à faire du vélo un moyen de transport et de loisirs pour tous. « Adhérer au Mouvement vélosympathique, c’est se doter d’un processus pour agir en faveur d’une mobilité active, efficace et durable1 », souligne Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec. C’est aussi l’occasion de récompenser les initiatives prises par les collectivités afin de favoriser la pratique du vélo.

Pour recevoir une certification bronze, argent, or ou platine, une collectivité vélosympathique doit répondre aux 5 axes suivants :

1. Environnement

L’environnement des collectivités vélosympathiques présente des pistes cyclables, des « vélorues » et des bandes cyclables avec une bonne signalisation. Les aménagements facilitent les déplacements à vélo près des autoroutes, des cours d’eau et des voies ferrées. Les infrastructures assurent également le tourisme à vélo, le vélo de montagne, ainsi que la pratique de loisir sur courts ou longs trajets.

vélosympathique

2. Éducation

Les collectivités vélosympathiques font plus que sensibiliser les citoyens au partage de la route. Elles outillent les citoyens de tous âges à la pratique du vélo en offrant des cours d’initiation au vélo, des ateliers vélo-boulot en entreprises, des programmes d’éducation scolaire, comme le Certificat cycliste averti ou des programmes de sensibilisation comme À pied, à vélo, ville active.

3. Encouragement

Inviter les citoyens à faire du vélo lors de diverses occasions, que ce soit par de petits ou grands évènements, permet aussi de devenir une collectivité certifiée vélosympathique. La distribution de cartes de voies cyclables, l’organisation des grandes randonnées populaires et la distribution de vélo en libre-service en sont des exemples.

vélosympathique

4. Encadrement

Dans une collectivité vélosympathique, les policiers sont souvent vus à vélo. Les officiers de l’ordre ont une meilleure compréhension des diverses réalités des cyclistes, ce qui facilite les relations entre eux. La présence des policiers rappelle aussi aux usagers de la route que les cyclistes ont les mêmes droits que les automobilistes sur la route.

5. Évaluation et planification

En plus, d’indiquer leurs intentions en matière de transport actif, le plan de mobilité des collectivités vélosympathiques fait mention des différentes étapes nécessaires pour atteindre leurs objectifs. Pour obtenir une certification vélosympathique, les collectivités ont un plan et un budget bien défini, qui leur permet de développer le cyclisme utilitaire et récréatif.

Prêt à faire votre demande de certification?

Consultez le livret d’information et communiquez avec Vélo-Québec. Leur équipe vous aidera à faire le bilan de vos acquis, à déceler vos lacunes pour mieux les corriger et à déterminer les prochaines étapes pour rendre votre collectivité plus vélosympathique.

 


Un autre billet susceptible de vous intéresser :
3 actions concrètes pour intégrer les déplacements actifs dans votre communauté grâce à Vélo Québec


 

1 Tiré du communiqué de presse

http://www.velo.qc.ca/fr/salledepresse/Velo-Quebec-lance-le-Mouvement-velosympathique-un-programme-de-certification-pour-les-collectivites-et-les-organisations

Partager

Laisser un commentaire

bas-de-page-dessins-03

logo-quebec

logo-veille-action

Mission

Prendre soin de notre monde vise l’amélioration de la qualité de vie et la création et le maintien d’environnements favorables à la santé et aux saines habitudes de vie des citoyens des villes québécoises.

Nous joindre

Pour toutes questions ou demandes de renseignements en lien avec Prendre soin de notre monde, communiquez avec nous :

Par téléphone
1-866-370-6688, poste 5
Lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h

Par courriel
courriel